Lieu de travail
2013-01-09 13:50:39 +0000 2013-01-09 13:50:39 +0000
597

Comment dois-je traiter un employé qui a couché avec ma femme ?

Je suis le propriétaire d'une entreprise qui compte environ 30 à 40 employés. Récemment, j'ai découvert qu'un de mes employés avait eu une liaison avec ma femme. L'employé travaille pour moi depuis 4 ans. J'ai eu l'impression d'être son mentor, puisque j'ai recruté directement à l'université, lui ai appris les ficelles du métier et l'ai promu à un rôle de leader pour l'un de nos principaux produits.

Ma femme m'a depuis quitté. Je lui ai parlé, et il me dit qu'il est désolé de ce qui s'est passé, mais qu'il ne partira pas non plus. Il dit que sa relation avec ma femme ne devrait pas être une question de travail et qu'il a mis trop de travail dans l'entreprise pour se faire virer juste parce que je suis le patron.

Je suis amer et je voudrais qu'il quitte l'entreprise, mais je suis aussi réaliste. Il a été un élément important de l'entreprise. C'est le plus vieil employé qui existe encore, il connaît parfaitement le dossier de candidature, et même si je ne dirais pas qu'il est indispensable, il en est proche. En même temps, chaque fois que je vois son visage, j'ai l'impression que cela me tue intérieurement.

En tant que son supérieur, que puis-je faire dans cette situation ? Nous sommes très proches, mais personne ne connaît ces problèmes personnels au travail. En ce moment, j'agis de la manière la plus professionnelle possible.

Réponses [19]

445
2013-01-09 14:32:15 +0000

À votre place, je parlerais d'abord à quelqu'un qui connaît bien le droit du travail et je verrais si ses actions constituent un abus de confiance. Ses actions ont clairement affecté votre relation de travail à un point tel qu'elle est intenable (et je dois dire que je suis impressionné par votre niveau de professionnalisme jusqu'à présent - je ne suis pas sûr de pouvoir gérer cela !).

Je pense qu'il est optimiste de supposer que votre relation de travail s'améliorera avec le temps, et je crois qu'en supposant qu'elle n'enfreigne pas la loi, vous devriez le faire sortir dès que possible. Je dirais que tout licenciement potentiel ne serait pas "parce que vous êtes le patron" : il serait principalement motivé par le manque de confiance dans votre relation (je ne vois pas comment vous pourriez lui faire confiance à nouveau). Son ton semble assez arrogant, et cela pourrait se répercuter sur ses pratiques de travail (que j'examinerais autant que vous le pouvez). Être le plus versé dans l'entreprise dans un domaine donné ne signifie pas nécessairement que vous travaillez de manière appropriée, ou que personne d'autre ne pourrait venir améliorer les performances.

445
290
2013-01-09 16:05:59 +0000

Ce qui me préoccupe le plus, c'est l'attitude de la déclaration "il a mis trop de travail dans l'entreprise pour se faire virer juste parce que je suis le patron". Il s'agit d'une personne qui a accès à tout le code source de vos systèmes et, en tant que chef d'équipe, il est probable qu'elle ait accès au serveur de production. C'est une personne très dangereuse. Avec cette attitude, il se peut très bien qu'il utilise le code pour vous voler ou qu'il ait mis en place une porte dérobée pour entrer de l'extérieur ou qu'il ait mis en place quelque chose dans le code pour faire exploser vos systèmes s'il est renvoyé. Ce n'est pas l'attitude normale d'une personne qui a été prise dans une affaire. Comme il savait qu'il avait une liaison et qu'il risquait d'être viré s'il était découvert, je me méfierais beaucoup de cette personne. Il pourrait également fournir à votre femme des informations qui lui permettraient de s'approprier une plus grande partie de vos biens.

La première chose que je ferais serait de m'assurer que vous avez des sauvegardes à jour de tout ! Ensuite, je m'assurerais qu'elles sont hors site. Ce type de personne est le genre de personne qui a probablement mis quelque chose dans le code pour le faire exploser s'il est licencié. Vous devez protéger vos données et vos applications.

Ensuite, j'engagerais quelqu'un pour le remplacer. Je pourrais même, selon le degré d'insécurité des données et de l'application que je ressens, engager cette personne et lui faire travailler au début avec une copie de l'application et des données quelque part en dehors du bureau. Ensuite, sa première tâche consisterait à évaluer si le code est menacé par quelque chose que cette autre personne a introduit. Je pourrais même chercher et engager un expert en sécurité comme consultant pour le faire.

Maintenant, une fois que j'ai protégé mes données, je prendrais l'une des deux mesures suivantes Si vous êtes aux États-Unis et que vous travaillez dans un État "à volonté", je le renverrais. Ensuite, je changerais immédiatement tous les mots de passe de tous les serveurs et bases de données.

Si vous êtes ailleurs ou si vous n'êtes pas sûr d'être dans un état où vous pouvez licencier sans motif, je consulterais immédiatement un avocat spécialisé dans le droit du travail pour savoir quelles mesures vous pouvez prendre pour protéger votre entreprise. S'il n'est pas légalement possible de le licencier, vous pourriez le réaffecter à un poste nouvellement créé qui n'a pas de fonctions et lui retirer l'accès au code, aux bases de données et aux serveurs. (Changez tous les mots de passe si vous le faites).

290
156
2013-01-09 14:14:59 +0000

Ma réponse - si la loi de l'endroit où vous vous trouvez le permet - est de mettre le gars hors de tous ses comptes (et du bâtiment) et de le virer immédiatement. Laissez-le rassembler ses affaires, donnez-lui l'indemnité de licenciement nécessaire et montrez-lui la porte. Ma logique est que vous ne pourrez plus jamais lui faire confiance. Il vous a déjà trahi personnellement, malgré l'attention personnelle que vous lui avez accordée et le lien que vous avez senti. Comment savez-vous qu'il ne trahira pas votre entreprise ? Même s'il ne fait jamais rien de mal sur son lieu de travail, tant qu'il continue à travailler pour vous, il est possible que vous finissiez par perdre le contrôle et que vous fassiez ou disiez quelque chose d'inapproprié qui vous exposera à des conséquences juridiques. Ainsi, même si vous pensez qu'il ne ferait jamais rien qui puisse nuire à votre entreprise, votre relation avec lui est intenable. Faites-le sortir le plus rapidement et le plus proprement possible. Si vous ne pouvez pas le licencier, indiquez-lui clairement qu'il n'est pas le bienvenu et demandez-lui de démissionner.

156
62
2013-01-09 22:31:25 +0000

Imaginez que vous ayez deux employés, et que l'un d'eux couche avec la femme de l'autre.

Que feriez-vous dans cette situation ? Les actions de ce type et la perturbation de la dynamique d'équipe ne sont pas rien. Mais vous devez être capable de les comprendre dans le contexte où vous n'êtes pas la partie lésée.

Avant que cela ne vous arrive, vous voyiez-vous vous débarrasser du gars qui avait été lésé si l'autre gars était le meilleur travailleur - "pour aider la dynamique d'équipe" ? Si vous a) êtes sûr que vous ne feriez pas cela, et b) que la dynamique d'équipe a été perturbée, alors vous devriez parler à un avocat spécialisé dans le droit du travail pour connaître les prochaines étapes.

62
57
2013-01-09 14:18:52 +0000

Répondre strictement à l'aspect "affaires" : Je crois que d'une manière ou d'une autre, l'employé doit partir. Nous sommes dans le cas où nous ne pouvons pas avoir une relation de travail fonctionnelle correcte. Dans ce cas, il faut y aller. En raison de la taille de l'entreprise (petite/moyenne), un transfert vers un autre service "éloigné" de vous n'est pas possible, donc le départ est la seule option. En outre, vous offrez un emploi à un grand nombre de personnes et le fait de vivre avec le stress supplémentaire d'une seule personne dans votre vie professionnelle peut avoir un effet sur le reste des personnes qui y travaillent (si cela entraîne des problèmes pour les performances de l'entreprise). Pour le bénéfice de l'ensemble contre celui d'une seule personne, je pense qu'il devrait partir.

57
50
2013-01-09 16:01:17 +0000

Ok, quelqu'un doit être la voix de la raison ici.

Vous avez absolument raison de ne pas réagir en étant en colère. C'est une décision très sage. Même lorsque vous avez pris tous les conseils possibles, calmez-vous autant que possible avant de prendre une décision. Il est peu probable qu'il fasse du mal à l'entreprise à moins que vous ne réagissiez avec colère.

La chose dont vous devez vous souvenir est qu'il était un bon employé avant et qu'il n'y a aucune raison pour qu'il ne puisse pas continuer à l'être, ni aucune incitation à ne pas l'être.

Le seul véritable problème ici est votre incapacité à séparer l'homme de l'acte.

Cela dit, c'est tout à fait compréhensible. La plupart des gens ne peuvent pas faire cela. Mais cela vaut-il la peine de risquer votre relation d'affaires, et même votre entreprise, jusqu'au bout ? Réfléchissez bien à cette question avant de répondre.

Même en mettant de côté l'aspect juridique, il vous en coûtera beaucoup d'argent pour remplacer quelqu'un qui, professionnellement, n'a rien fait de mal. Votre sentiment de malaise, tout à fait compréhensible, va s'atténuer. Mais vous avez travaillé dur pour construire cette entreprise - et lui aussi, d'après vos dires - et, avec un peu de chance, cela va durer.

Je ne vous suggère pas de laisser tomber. Par tous les moyens, dites-lui clairement que vous ne pouvez pas lui faire autant confiance qu'à vous. Réduisez sa liberté de manière rationnelle. Et, surtout, coupez vos liens personnels avec lui. Dites-lui que vous ne pouvez pas traiter avec lui directement pour le moment, et que vous ne voulez certainement pas le voir en dehors du travail.

Mais ne faites rien que vous regretterez plus tard.

50
45
2013-01-09 22:42:26 +0000

Une autre option tout ensemble :

Avez-vous déjà envisagé une stratégie de sortie à un moment donné ? Vous possédez une entreprise de 30 à 40 salariés, ce qui n'est pas trop petit. Si vous n'êtes pas marié à vie avec cette entreprise et que vous avez commencé à envisager de passer à autre chose, alors cela peut être un coup de pied au cul.

Vous avez connu des changements importants dans votre vie. Faire une pause serait l'occasion de prendre du recul, de recoller les morceaux et de vous rétablir. Cela vous donnerait également l'occasion de rompre définitivement avec le passé.

La vente peut prendre un certain temps, donc ce ne serait pas une solution instantanée. Mais votre vie entière n'a pas à être centrée sur cette entreprise.

45
31
2013-01-10 14:42:32 +0000

Le problème avec son idée de garder les choses séparées est que ce n'est pas vous qui avez mélangé les affaires avec le personnel, c'est lui. Et quand il s'agit de quelque chose d'aussi sérieux que de coucher avec sa femme, les deux restent mélangés en permanence. Je pense que c'est à peu près tout ce que j'ajoute à la discussion qui est unique dans ma réponse, mais c'est un point extrêmement critique. Il est possible qu'il soit aveuglé par le fait qu'il aime tant son travail et qu'il ne veuille pas partir, mais, selon l'OMI, son comportement se situe quelque part entre celui d'un bambin dans un corps d'homme et celui d'un sociopathe limite. Ne pas avoir assez honte pour quitter l'entreprise quand on est découvert dans une telle situation me suggère quelqu'un d'extrêmement égoïste à un niveau où il serait totalement impossible de lui faire confiance.

Alors oui, parlez aux avocats. Faites attention au côté divorce/sabotage des choses. Couvrez vos arrières. Mais faites-le sortir de votre bureau le plus vite possible. Il est clairement incapable d'assumer la responsabilité de ses propres actions et n'a aucun sens de la compassion ou de l'empathie. Vous allez subir un revers, mais ce n'est rien comparé à l'épuisement psychologique que vous devez subir juste pour voir ce type tous les jours.

Et si j'étais vous, je n'aurais pas peur de faire savoir à l'équipe pourquoi exactement, sauf danger de diffamation, etc... Il n'y a rien de déraisonnable à vouloir le faire sortir du bureau et je suis un peu choqué que quelqu'un le voit autrement. Si tout le monde est aussi soudé que vous le dites, il vaut mieux que la vérité éclate au grand jour plutôt que de jeter un membre estimé de l'équipe dehors sans explication. Vous pouvez vous sentir mal à l'aise de laisser tout le monde s'immiscer dans vos affaires, mais rappelez-vous que rien de tout cela ne vous ternit.

31
29
2013-01-09 16:34:37 +0000

Virez-le et occupez-vous des sequelles en aval. La vie est trop courte pour travailler dans un environnement malsain. Et je soupçonne que vous pensez que vous méritez mieux que la façon dont vous avez été traité récemment. RIEN ne vaut votre santé et votre bonheur et vous avez un long chemin de guérison devant vous. Alors, commencez...

29
21
2013-01-09 14:19:16 +0000

Je ne suis pas sûr que quelqu'un puisse vraiment vous donner beaucoup de conseils ici, je suis désolé que cela vous soit arrivé, au cours de l'année dernière j'ai vécu une rupture de mariage, donc à un certain niveau je sais combien c'est difficile pour vous en ce moment.

Je lui ai parlé. Il dit qu'il est désolé de ce qui s'est passé, mais qu'il ne partira pas non plus. Il dit que sa relation avec ma femme ne devrait pas être une question de travail et il a mis trop de travail dans l'entreprise pour se faire virer juste parce que je suis le patron.

C'est clairement à vous de décider comment vous allez gérer les choses au travail, mais vous devez le tirer vers le haut sur ce point. S'il devait être licencié, et je mettrais en doute l'aspect juridique de la chose, il ne le serait pas parce que vous êtes le patron, mais pour un énorme abus de confiance. Ce qu'il a fait est moralement mauvais pour l'OMI et il ne peut pas prendre les devants ici. Si votre femme vous avait quitté et qu'il avait entamé une relation avec elle, ce serait très différent.

Le seul conseil que je peux donner est que les choses s'améliorent avec le temps. Je sais que si j'étais à votre place, j'aurais 101 choses prévues pour la "vengeance", je garderais la tête froide et professionnelle.

21
15
2013-01-09 21:07:34 +0000

Si vous aviez couché avec sa femme, serait-il raisonnable qu'il s'attende à ce que vous quittiez l'entreprise ? Si ce n'est pas le cas, il pourrait y avoir un argument selon lequel si vous le licenciez, cela pourrait constituer un abus de pouvoir.

Je ferais personnellement de mon mieux pour maintenir la séparation la plus nette possible entre le travail et la maison, mais d'un autre côté, si vous devez le regarder tous les jours, il pourrait vous être difficile de faire votre travail.

15
11
2013-01-09 16:21:12 +0000

Désolé d'entendre cela, mais ces choses-là arrivent. J'espère que cela vous aidera, mais je vous recommande de trouver d'abord une personne de confiance à qui en parler. Mes suggestions sont les suivantes :

  1. Trouvez quelqu'un d'autre (ou vous-même) qui soit au courant de l'application. Personne ne devrait être indispensable
  2. Parlez à un avocat et découvrez ce que vous pouvez faire légalement
  3. Après avoir mis quelqu'un au courant, faites-lui savoir - sur la base de ce que votre avocat vous a dit - que vous devez le laisser partir

Votre vie personnelle affecte votre travail à la fois dans le domaine positif et négatif. Si la confiance peut ou non être un problème, la tranquillité d'esprit l'est. Avez-vous la tranquillité d'esprit de savoir que cette personne a accès à vos clients, connaît parfaitement votre produit et est la mieux placée pour s'occuper de votre entreprise ? Réfléchissez à cela. Vous seul pouvez répondre.

J'espère que cela vous aidera.

11
11
2013-01-10 04:26:01 +0000

Une personne ne peut pas changer beaucoup ses traits. C'est une question de confiance brisée qui est tout à fait personnelle.

La plupart des esprits humains ne suivent pas les règles des entreprises et des gouvernements lorsque ce genre de choses trop personnelles se produit. Soyez réaliste avec ces personnes plutôt que de vous tromper vous-même.

L'impact sur votre entreprise sera énorme. Et si vous êtes en colère contre ce type et que cela affecte votre entreprise ? C'est tout aussi important (tant que cela a un sens pour votre entreprise)

Une entreprise doit avoir des projets alternatifs. Tu ne peux pas virer ce type parce qu'il est important. Il y a deux choses importantes

  • Vous devez rechercher les meilleurs talents à l'extérieur.
  • Considérez qu'il n'est pas le dernier dans la catégorie des personnes intelligentes. Vous pouvez en trouver beaucoup si vous investissez vraiment du temps et des efforts.

De plus, son éthique professionnelle ne peut pas être prise en compte dans l'incident donné. Le lien et la confiance sont importants pour gérer une entreprise.

Et s'il quitte son travail, dans lequel vous n'avez aucun contrôle. Mon opinion est donc qu'il ne faut pas compter sur ces personnes pour gérer votre entreprise. Il est important d'avoir des gens intelligents à ses côtés, mais on ne peut pas considérer cela comme acquis. Ce sont des êtres humains et ils sont libres de se déplacer, d'exprimer et de changer leurs opinions au fil du temps.

11
10
2013-01-10 10:19:33 +0000

C'est votre femme qui vous a trahi. On pourrait peut-être dire que c'est l'employé qui vous a trahi. Mais il est certain que l'employé n'a pas trahi l'entreprise. S'il fait du bon travail, le licencier est un abus de pouvoir. Les deux options sont préjudiciables à l'entreprise :

  • Le licencier est préjudiciable parce qu'il montre que vous abusez de votre pouvoir pour licencier quelqu'un pour des raisons qui ne sont pas liées à l'entreprise
  • Ne pas le licencier est préjudiciable parce que vous devez encore travailler avec lui.

A mon avis, la deuxième option est encore le moindre des deux maux, si l'on considère que c'est vous deux parmi des dizaines de personnes dans l'entreprise. Et si vous créiez des structures de manière à ne pas avoir à traiter avec lui aussi directement ?

10
8
2013-01-09 15:50:21 +0000

Je pense qu'il s'agit en fait de savoir a) s'il serait légal de le licencier et b) si le fait de l'avoir ou non dans l'entreprise aurait un impact négatif plus important. C'est vraiment une décision que vous seul pouvez prendre.

Tant qu'il est légal de le licencier, je dirais qu'il faut se séparer le plus possible de la question personnelle tout en essayant d'évaluer l'impact global de la situation. Une partie de cette évaluation consiste à examiner de manière significative l'impact de la situation sur votre relation de travail, mais aussi à examiner ce qu'il en coûterait à l'entreprise de le perdre par rapport aux problèmes que les difficultés interpersonnelles causeraient. Vous seul pouvez vraiment être le juge de cette équation.

Une autre idée est que si vous faites confiance à une autre personne de votre entreprise qui connaît bien cette personne, il peut être utile de lui parler en tant que tierce partie indépendante de l'impact qu'elle ressent sur le lieu de travail. Ils peuvent avoir une meilleure perspective sur les véritables problèmes du lieu de travail qui sont perçus en raison des problèmes personnels.

Une dernière réflexion supplémentaire, la meilleure option n'est peut-être pas de le garder ou de le licencier, mais plutôt si vous estimez qu'il n'a rien fait professionnellement qui mérite son licenciement, vous pourriez lui demander de partir en raison des ennuis que cela vous cause, lui donner le temps de trouver un poste et même éventuellement lui donner une recommandation basée sur ses mérites professionnels pour l'aider à s'en sortir. Si vous êtes en mesure d'en faire un objectif que vous visez tous deux, cela garantira probablement le meilleur résultat pour votre entreprise dans son ensemble.

8
6
2013-01-13 20:34:25 +0000

La première question à se poser est de savoir si elle peut vraiment rester une question en dehors du travail. En d'autres termes, cela affecte-t-il votre capacité, ou celle de votre employé, à faire son travail, à travailler avec ses collègues et cela affectera-t-il le comportement de l'employé au travail ? La deuxième question à considérer est la suivante : quelles sont les conséquences probables de cette affaire et son lien avec la rupture de votre mariage sur les relations de bureau si elle devient publique ? Cela aura-t-il un effet plus large sur les autres employés ?

La troisième question à considérer est la suivante : pouvez-vous continuer à faire votre travail tout en travaillant avec cette personne ?


Sur la base de ce que vous avez dit dans la question, je pense qu'il est très probable que votre capacité à gérer cet employé a été subtilement compromise. Vous avez une réaction émotionnelle à son égard, et vous ne lui faites probablement pas confiance non plus. Le fait qu'il s'attende à ce que cela n'ait aucun effet sur sa capacité à travailler avec vous montre un manque de compréhension de la façon dont les gens travaillent.

Vous pourriez résilier son contrat de travail pour son comportement. L'employé a agi d'une manière telle qu'il est raisonnable de s'attendre à ce que vous soyez mal à l'aise de continuer à travailler avec lui, il a également sapé la confiance que vous aviez en lui. Ces deux motifs peuvent être invoqués pour une résiliation immédiate sans indemnisation. Le coût, ici, est à la fois le choc interne à l'entreprise que cette personne a laissé sans explication, la perte de connaissances internes, et le risque qu'elle tente de réclamer une indemnisation et la distraction sur l'entreprise que cela peut causer.

Vous pourriez continuer à l'employer, et voir comment cela se passe. Vous fonctionnerez de manière sous-optimale et, avec le temps, cet employé ne sera pas en mesure de remplir ses fonctions correctement - sa loyauté sera forcément partagée entre son travail et son domicile, et le coût global des opportunités perdues en termes de concentration et de prestation, et cet employé qui se retient de générer des idées pour des raisons personnelles aura un coût important pour l'entreprise.

Vous pourriez essayer de le payer pour qu'il parte. Sachant qu'il pense pouvoir continuer à travailler avec vous, je pense que ce serait une option coûteuse. Mais il vaut la peine de se renseigner sur ce que cela coûterait.


Dans votre situation, je le renverrais, avec un mois de salaire et une référence élogieuse. S'il va au tribunal - et qu'il gagne, consolez-vous en sachant que chaque fois que vous payez deux centimes d'honoraires d'avocat, votre femme obtient un centime de moins dans le règlement du divorce.

6
5
2013-01-11 18:04:35 +0000

C'est une grande question, et tout d'abord je vous félicite d'être si professionnel à ce sujet. Je suis sûr qu'il y a beaucoup de gens qui ne le seraient pas, ce qui n'est pas du tout illustré par tous les commentaires (et réponses) du genre "virez-le".

Je pense que @NimChimpsky a raison : un des problèmes que vous devez résoudre est que cet employé est "presque indispensable". Mais c'est une question tout à fait distincte et que vous devez traiter de manière générale, et pas seulement en ce qui concerne cet employé en particulier. Même si tout le monde aime se sentir utile, personne ne devrait être indispensable. Que se passe-t-il si une telle personne tombe gravement malade et est absente du bureau pendant une semaine ou deux ?

Si c'était moi (ce qui n'est évidemment pas le cas), je commencerais probablement par lui dire de prendre une à deux semaines de vacances. Faites-lui prendre des vacances payées en plus de ses vacances habituelles, si nécessaire. Il ne s'agit pas de le récompenser d'une quelconque manière, mais simplement de l'éloigner des lieux sans être trop conflictuel et certainement sans faire quelque chose de permanent, comme le renvoyer ou risquer une rupture de contrat de votre part. Profitez de ce temps pour prendre une bonne pause, consultez un ou deux avocats spécialisés en droit du travail, voyez comment vous vous débrouillez sans lui au bureau (peut-être que les autres employés méritent plus de crédit que vous ne leur en donnez volontiers en ce qui concerne leur connaissance de vos produits ? ), et définissez une stratégie. Ensuite, lorsqu'il reviendra, vous serez dans une bien meilleure situation pour gérer les tâches nécessaires de manière professionnelle et d'une manière juridiquement correcte.

Licencier quelqu'un pour de mauvaises raisons, ou même pour ce qui est perçu comme de mauvaises raisons, peut vous coûter cher (et/ou à l'entreprise). Assurez-vous que toutes vos bases juridiques sont bien couvertes avant même de penser à licencier cet employé, quelle que soit la trahison que vous ressentez.

5
0
2015-12-04 21:08:24 +0000

Tout d'abord, vous avez peut-être ou non une raison légale de licencier cet employé en vertu de la loi de l'État.

Mais, selon l'éthique commune, vous avez tout à fait le droit de le licencier.

Il pourrait y avoir de nombreuses raisons qui peuvent rendre son licenciement possible, si la loi de l'État ne vous le permet pas.

Il le sait probablement aussi très bien. Mais, comme vous l'avez dit, c'est son premier lieu de travail, il ne peut probablement pas vraiment imaginer son premier changement. Il a besoin d'un peu de "soutien" pour prendre cette décision, c'est ce que vous devriez lui donner.

Vous pouvez avoir n'importe quel "raisonnement" : l'entreprise n'a plus d'argent pour son projet, quelqu'un doit être licencié à cause de la situation financière de votre entreprise, etc. Et, bien sûr : bien que vous soyez très satisfait de son travail, vous constatez malheureusement que son rôle/compétences sont incompatibles avec votre modèle d'entreprise. Ou tout autre modèle similaire.

Faites cela de façon surprenante, sans aucun présage ! Par exemple, j'ai vu une fois une entreprise où le patron a licencié un groupe de développeurs de la manière suivante :

  1. il les a convoqués à une réunion dans son bureau.
  2. Pendant qu'ils allaient le voir, il a appelé l'administrateur système et lui a demandé de désactiver tout leur accès au réseau de l'entreprise.
  3. Dans le bureau, il les a attendues avec leur lettre de résiliation.

C'est ce que vous devriez prolonger par une sauvegarde faite secrètement de tout votre réseau, avant le licenciement. Il sera utile s'il y a déjà une porte dérobée dans votre système, sur cette sauvegarde vous aurez au moins une chance de la trouver.


Vous ne pouvez pas éviter tous les risques. C'est votre décision, si vous l'acceptez, ou si vous essayez de leur donner plus de temps. À votre place, je ne donnerais pas : si un employé peut vous faire cela, vous ne pouvez tout simplement pas le laisser à sa place.

0
-2
2013-01-09 16:28:17 +0000

Être dans une entreprise pendant longtemps ne prouve rien, s'il mérite d'être licencié pour ses performances, alors c'est ainsi.

Cependant, je pense que vous devriez regarder la situation dans son ensemble et voir combien vous avez investi dans ces relations. Est-ce que ce que vous vous infligez en vaut la peine ?

Vous devriez être heureux d'avoir vu leur véritable identité ! Acceptez la réalité telle qu'elle est, oubliez le passé, allez de l'avant et profitez de la vie telle qu'elle est :) !

-2

Questions connexes