Lieu de travail
2019-01-16 03:39:03 +0000 2019-01-16 03:39:03 +0000
678

Un employeur potentiel m'a fait venir en avion pour un entretien, annule le vol de retour

Une entreprise qui m'intéressait m'a fait venir en avion pour un entretien. C'était à l'autre bout du pays, alors ils ont payé mon vol et mon hôtel. Malheureusement, l'entretien s'est déroulé de façon désastreuse. J'ai raté toutes les questions et je peux dire qu'ils ne m'aimaient pas personnellement.

Lorsque je suis arrivé à l'aéroport pour mon vol de retour, je n'ai pas pu obtenir ma carte d'embarquement. L'agent m'a dit que mon billet avait été annulé par l'acheteur pour un remboursement partiel. Malgré ma persévérance, ils m'ont assuré qu'il n'y avait pas d'erreur.

J'ai appelé la compagnie pour leur dire qu'il y avait eu une confusion, mais ils m'ont juste dit qu'ils avaient décidé d'"aller dans une autre direction". Je leur ai dit que j'étais d'accord pour ne pas avoir le poste, mais que je n'avais pas de vol de retour. Ils ont répété la même phrase "aller dans une autre direction" et m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas m'aider. Après avoir rappelé 3 ou 4 fois, ils m'ont dit d'arrêter de les harceler.

Je suis complètement fauché à cause de mauvaises décisions financières (c'est une autre histoire), donc je ne peux pas me permettre un billet d'avion de dernière minute. Le fait que ce soit un petit aéroport n'aide pas, donc le prix des billets est élevé. Donc, en gros, je suis bloqué à l'aéroport depuis trois jours. Hier, ma carte de crédit a commencé à être refusée, alors j'ai dû manger les restes d'autres clients.

Heureusement, j'ai un travail existant (bien qu'horrible) quand je rentre chez moi. Et j'ai finalement réussi à convaincre un ami d'un ami d'accepter de venir me chercher et de me conduire à une station de bus Greyhound dans une autre ville. Alors, pendant que j'étais assis à l'aéroport et que je l'attendais avec beaucoup de temps pour réfléchir, j'ai voulu poser quelques questions qui me trottaient dans la tête :

  • Sérieusement, qu'est-ce que c'est que ça ? Est-ce normal pour un employeur de faire cela ?
  • Une question juridique spécifique sur les recours contre cet employeur a été posée sur Law SE
  • Plus je réfléchis, plus je me dis que j'ai dû dire quelque chose d'offensant à quelqu'un lors d'un entretien. Y a-t-il un moyen de lui demander ce que j'ai dit (afin d'éviter cette erreur à l'avenir) ?

Réponses [11]

484
2019-01-16 04:48:01 +0000

Sérieusement, que diable ? Est-ce normal pour un employeur de faire cela ?

Non, c'est complètement inacceptable. Bien sûr, l'entretien n'a pas fonctionné, mais baiser le candidat à cause de cela est vraiment, vraiment mauvais.

Ai-je un recours contre cet employeur ?

Comme une question juridique qui va dépendre de votre juridiction et de celle de l'employeur. Vous devriez parler à un véritable avocat.

Comme d'autres l'ont fait remarquer, indépendamment de l'aspect juridique, la "dénonciation et la honte" est une option. Je préconiserais très rarement un tel comportement, mais dans ce cas, je pense qu'il est utile de sensibiliser les autres candidats au risque qu'ils prennent en passant un entretien avec cette entreprise. Cependant :

  1. Essayez d'abord de concilier les choses avec l'entreprise, au moins de façon symbolique.
  2. Stack Exchange n'est pas la plateforme sur laquelle on peut nommer et faire honte.

Plus je réfléchis, plus je pense que j'ai dû dire quelque chose d'offensant à quelqu'un lors d'un entretien. Y a-t-il un moyen de leur demander ce que j'ai dit (afin d'éviter cette erreur à l'avenir) ?

Vous pouvez demander, à quel moment il y a deux possibilités :

  1. Il s'agit en fait d'une erreur et/ou des têtes plus sensées ont prévalu dans l'entreprise, auquel cas j'espère qu'ils vous rembourseront vos frais et autres.
  2. Ils avaient sérieusement l'intention de le faire, auquel cas je doute qu'ils répondent.

Je ne peux honnêtement penser à rien qui puisse m'amener à agir de la sorte envers un candidat ; vous pourriez dire beaucoup de choses qui m'amèneraient à mettre fin à l'entretien sur-le-champ et à vous faire sortir, mais je ne vais pas baiser quelqu'un d'une manière qui aurait une image aussi négative de l'entreprise pour les futurs candidats.

484
255
2019-01-16 08:06:13 +0000

Assurez-vous de poster sur GlassDoor, etc , mais soyez absolument sûr de ne poster que la vérité exacte, sans aucune opinion qui pourrait vous valoir un procès. Faites-le - après avoir trouvé un avocat ; la plupart des gens vous donneront une consultation gratuite s'ils sont assez sûrs d'une victoire, pour laquelle vous avez probablement des raisons (surtout si vous dites que vous avez "dû manger les restes d'autres clients"). Si vous voulez en savoir plus sur l'aspect juridique des choses, vous pouvez consulter la question croisée sur notre site Law SE .

255
112
2019-01-16 08:28:30 +0000

Sérieusement, que diable ? Est-ce normal pour un employeur de faire cela ?

Non. En ce qui concerne les tactiques visqueuses des employeurs, c'est assez là-haut. Si j'étais vous, je les nommerai et leur ferai honte sur les portes vitrées et autres. S'ils sont sous les feux des projecteurs, les relations publiques seront désastreuses. Personne ne veut avoir un entretien d'embauche, et encore moins travailler pour une entreprise ayant de tels antécédents.

Ai-je un recours contre cet employeur ?

C'est une question pour un avocat spécialisé dans le droit du travail. Essayez d'en trouver un qui propose des consultations gratuites.

Plus je réfléchis, plus je me dis que j'ai dû dire quelque chose d'offensant à quelqu'un lors d'un entretien. Y a-t-il un moyen de lui demander ce que j'ai dit (afin d'éviter cette erreur à l'avenir) ?

Même si vous l'avez fait, je n'ai jamais entendu parler d'un employeur qui fasse cela, et je suis presque sûr que presque personne ne le fait vraiment. Si vous êtes un employeur qui fait venir des gens en avion pour des entretiens, vous ne pouvez pas vous permettre la mauvaise publicité qu'un tel coup vous donnera. Imaginez ce qui se passerait si une entreprise comme celle-là m'invitait à un entretien et que je lisais cela sur un site d'examen ? Je ne peux pas le faire par précaution.

112
88
2019-01-16 14:54:22 +0000

J'ai échangé des histoires d'"entretiens d'horreur" avec d'autres développeurs et directeurs, mais je n'ai jamais entendu parler de ce genre de choses. Je dois avoir dit quelque chose d'offensant. Peut-être, mais blâmez-vous seulement d'avoir raté l'entretien. Ne vous blâmez pas pour le fiasco du billet d'avion de retour. Les personnes qui ont couvert cette erreur par la suite (je suppose que vous avez parlé à plusieurs personnes) me semblent également coupables à ce stade, mais IANAL1.

Si vous avez fait des remarques offensantes pendant l'entretien, je voudrais que vous ne soyez pas seulement hors de ma vue, mais aussi hors de ma ville. Je mettrais brusquement (mais poliment) fin à l'entretien - il ne me viendrait pas à l'esprit d'annuler votre vol de retour.

Si vous avez totalement menti sur votre expérience, je pourrais recommander à ma société de vous demander de nous dédommager pour le billet d'avion et l'hôtel. Mais je ne pense pas que la plupart des compagnies le feraient à cause des mauvaises relations publiques qui pourraient en découler.


1 IANAL = Je ne suis pas avocat = Je crois que c'est vrai, mais ce n'est pas un avis juridique.

88
67
2019-01-16 13:52:13 +0000

Ce que l'entreprise a fait était de très mauvais goût, à tel point que je me demande s'il ne se passerait pas quelque chose de plus, surtout que vous avez dit avoir bombardé l'entretien, tant sur le plan technique que personnel.

Dans votre candidature, avez-vous été sincère et honnête ? Avez-vous menti ou sérieusement exagéré sur vos compétences, votre expérience ou votre histoire ? Y avait-il un écran de téléphone avant le voyage d'entretien ? Pourquoi l'écran du téléphone s'est-il suffisamment bien passé pour mériter un entretien alors que l'entretien s'est si mal passé ?

En gros, si vous n'étiez pas le candidat à l'emploi que vous avez dit être : Si vous avez menti sur votre CV, ou si quelqu'un vous a guidé à travers un écran de téléphone, et que vous avez ensuite été découvert lors de l'entretien, je pense que l'entreprise aurait vraiment le droit d'être extrêmement en colère, et peut-être le droit, en raison de la fraude, de récupérer une partie de ses dépenses.

Si vous êtes sûr que tout ce qui vous concerne était honnête et honnête, et que vous venez d'avoir un très mauvais entretien pour un poste qui ne vous convenait pas, alors vous avez probablement de solides arguments juridiques et la possibilité de créer un cauchemar en matière de relations publiques et de recrutement pour l'entreprise.

PS Si vous décidez d'en faire une situation de relations publiques/recrutement, vous pourriez envisager d'en faire une situation concernant les personnes concernées ainsi que l'entreprise. Les entreprises peuvent être des bêtes sans visage, sans nom, bureaucratiques, mais si vous nommez le recruteur RH et le responsable de l'embauche concernés, et les rendez responsables de leurs propres décisions, cela pourrait être plus efficace. Vérifiez avec un avocat et faites attention à éviter toute diffamation injuste.

Edit Après un certain temps, une autre possibilité qui m'est venue à l'esprit est que cela pourrait être un moyen efficace pour quelqu'un de l'entreprise de détourner de l'argent :. Ils recherchent les candidats qui ont fait l'objet d'un attentat à la bombe, puis ils annulent le billet de retour, en acheminant le remboursement sur leur propre compte plutôt que sur celui de la société. La compagnie ne saurait pas que le candidat est resté en rade, et celui qui a détourné l'argent aurait empoché le coût d'un billet remboursable !

Si vous n'avez parlé qu'à une seule personne de la compagnie jusqu'à présent, qui n'a cessé de répéter la même ligne "dans l'autre sens" encore et encore, il se peut qu'elle soit le détourneur, en espérant que vous partiez tout simplement. Vous devez parler à au moins une deuxième personne de la compagnie, et obtenir une confirmation que la compagnie a vraiment annulé votre billet. Sinon, cela peut faire partie d'un crime beaucoup plus grave.

67
21
2019-01-17 00:31:32 +0000

En fait, comme les RH devraient réserver les vols, mais que les RH ne mèneraient pas l'entretien, quelqu'un a fait un détour pour annuler ce vol. Il se peut même que le "sponsor" ait été licencié et que ses droits d'approbation aient été révoqués.

Après tout, s'ils n'ont pas pu vous éliminer, leur propre bonne foi est alors très suspecte.

Cela est en fait assez difficile à faire et aurait laissé une large trace. Le fait qu'ils aient utilisé des billets remboursables est significatif.

Vous avez été bombardé lors de l'entretien, le poste a-t-il été déformé ou, d'une manière ou d'une autre, "Appât et échange" ? Parfois, la copie pour le poste est une poubelle.

Sinon, je facturerais le temps et les dépenses, puis j'intenterais un procès pour dommages et intérêts.

OP devrait d'abord consulter un avocat, ils sont très bons pour ce genre de facturation.

21
9
2019-01-16 23:20:39 +0000

La seule situation raisonnable dans laquelle cela serait une réaction valable serait si vous mentiez sur votre CV sur un point important.

Je ne parle pas d'une petite exagération, pas de quelque chose comme faire sauter toutes les questions techniques où vous n'avez pas autant d'expérience qu'on le souhaiterait, mais de déformer les faits réels, comme par exemple en préparant un doctorat. Une telle situation serait une fraude, et un employé serait obligé, s'il en a connaissance, de limiter les dommages causés à son employeur.

Néanmoins, le comportement qu'ils ont montré n'est pas professionnel - il faudrait le préciser clairement si cela se produit.

Dans tous les autres cas, le comportement est tout à fait inhabituel, non professionnel, et devrait être une raison pour consulter un avocat.

9
2
2019-07-10 23:40:42 +0000

Document document document. Obtenez vos faits par écrit. Appelez la compagnie aérienne pour obtenir les documents relatifs aux billets. Documentez les dépenses supplémentaires. Déposez une plainte auprès du procureur général de votre État et de celui de l'employeur.

Attendez une réponse et envisagez ensuite une action en justice. Écrivez également à votre député. Cherchez d'abord des ressources gratuites. Peut-être qu'une lettre bien rédigée d'un fonctionnaire de l'État ou du gouvernement fédéral vous permettra d'être remboursé.

Premier document. Ensuite, organisez. Ensuite, demandez de l'aide pour écrire une lettre à l'un des fonctionnaires mentionnés.

Ceci est inacceptable. Faites-leur honte en dernier recours. Prenez la bonne voie pendant que vous cherchez de l'aide.

Une fois que vous avez obtenu un remboursement ou que vous êtes dans une impasse, poursuivez-les en justice ou traînez-les dans la boue jusqu'à ce que vous soyez satisfait.

2
-3
2019-01-21 16:07:47 +0000

C'est tout à fait inacceptable. En supposant qu'ils ne le fassent pas, si vous voulez toujours vous venger, je vous suggère de contacter la presse - essayez un endroit comme Buzzfeed, Huffington Post ou le Daily Mail. Si cette histoire est diffusée dans un endroit très fréquenté, elle sera publiée chaque fois que quelqu'un ira sur Google. Vous ne serez pas remboursé (cela ne vaudra pas la peine d'avoir un recours juridique, je suppose) mais vous aurez eu votre revanche.

Et en parlant de revanche, prenez le temps de vous calmer et de considérer la maxime selon laquelle lorsque vous allez chercher la vengeance, vous devez d'abord creuser deux tombes.

-3
-14
2019-01-20 03:11:09 +0000

Les réponses les plus courantes suggèrent de tenter de recouvrer vos pertes par des moyens légaux. Je pense que c'est peut-être une mauvaise idée, tout comme le fait de "nommer et humilier". J'expliquerai à la fin.

J'ai mené un grand nombre d'entretiens au cours des 20 dernières années et la première cause d'échec d'un candidat à un entretien est une erreur substantielle d'expérience, soit délibérément, soit parce que le poste n'a pas été compris. Un bon intervieweur essaiera de réduire le stress pendant l'entretien, ce qui peut faire que les choses se passent mal, mais si tous les efforts pour mettre un candidat à l'aise échouent, l'ajout d'un CV - intentionnel ou accidentel (ne pas comprendre le poste) - est généralement la cause la plus probable.

J'ai eu des candidats qui ont "bombardé" deux façons de faire : soit ils réalisent qu'ils ne correspondent pas du tout et mettent fin à l'entretien (ou reconnaissent le fait à la fin), soit ils se mettent sur la défensive. Dans un cas, le candidat a apparemment dit à son recruteur que nous l'avions accusé de mentir (nous ne l'avions pas fait - nous en avons discuté entre nous par la suite, mais personne n'avait laissé entendre cela pendant l'entretien) et le recruteur nous a contactés. Nous avons expliqué à quel point l'entretien s'était mal passé, et c'est tout.

Je ne sais pas où vous en êtes dans votre carrière, parce que vous ne l'avez pas dit, mais je vais vous faire part d'une observation. Très souvent, les personnes en début de carrière supposent qu'elles peuvent élargir leur expérience parce qu'elles se sentent prêtes pour un avancement. Ce qu'ils ne comprennent pas, c'est la façon dont les enquêteurs sont souvent sélectionnés. Je suis ingénieur en informatique depuis 40 ans. J'ai fait beaucoup de choses différentes, et j'ai donc été choisi pour interviewer des gens à quatre de mes cinq derniers concerts. J'interroge les gens pour connaître leurs compétences dans leurs domaines d'expérience déclarés. Il me faut généralement 5 minutes ou moins pour déterminer s'ils ont l'expérience qu'ils prétendent avoir. Si les choses vont mal, j'ai des techniques pour mettre les candidats à l'aise et essayer d'améliorer la façon dont les choses vont déterminer où se situe leur expérience.

Je suis vraiment désolé que vous ayez eu cette expérience, parce que cela semble absolument misérable. Cela dit, si j'avais un candidat qui a complètement échoué, les RH ou le responsable du recrutement en auraient été informés immédiatement.

La meilleure raison de mettre cela sur le compte d'une expérience d'apprentissage est liée à la nature des procès. Le fait d'admettre que vous avez raté l'entretien ne se passera pas bien au procès. Je ne suis pas avocat, mais je pense que vous devrez expliquer comment vous avez fait échouer l'entretien et comment vous n'avez pas fait d'erreur significative sur vos qualifications. Vous n'avez pas dit qu'on vous avait posé des questions hors sujet ou non pertinentes ("On m'a posé des questions préliminaires, et je suis un développeur en fin de carrière qui passe un entretien pour un poste en fin de carrière", par exemple). Plus précisément, s'il était établi lors du procès que vous avez fait une fausse déclaration sur vos qualifications, cela réussirait à vous suivre. Tenter de "dénoncer" un employeur peut aussi tourner mal. Là encore, il faudrait expliquer comment vous avez fait échouer un entretien et que c'est en quelque sorte de leur faute.

Je vous suggère d'examiner longuement et attentivement les questions qui vous ont été posées et les raisons de vos mauvais résultats.

-14
-54
2019-01-17 04:07:16 +0000

Un billet retour déjà payé mais annulé est plus que raisonnable si vous avez commis une fraude. N'avez-vous pas mentionné que vous n'étiez pas en mesure de répondre à une seule question de l'entretien ? Je soupçonne que vous avez menti sur votre CV. Une très grave tromperie sur votre CV.

Oui. Il est légalement et moralement correct d'annuler votre billet dans ce cas.

-54

Questions connexes